NO 24
Juin 2016

ACTIVITÉS

Soutenance du projet de recherche “Compétences professionnelles des femmes intellectuelles âgées de 56 à 60 ans à Ho Chi Minh Ville”

Le 5 mai 2016,  l’équipe de recherche sur « les compétences professionnelles des femmes intellectuelles âgées de 56 à 60 ans à Ho Chi Minh Ville » a présenté ses résultats de recherche au Département des Sciences et Technologies de Ho Chi Minh Ville, devant un jury composé de neuf membres présidé par le professeur Đào Văn Lượng. Le jury a bien apprécié les résultats du projet qui ont fourni des preuves fiables pour appuyer la politique de l’égalité hommes – femmes en matière d’âge de la retraite.

Solutions au renforcement du rôle des intellectuelles dans la communication et la popularisation des lois au sein de la communauté

Le 14 juin, l’Association des femmes intellectuelles de Ho Chi Minh Ville a  organisé un séminaire sur les solutions au renforcement du rôle des intellectuelles dans la communication et la popularisation des lois au sein de la communauté. Au cours du séminaire 20 interventions ont été présentées par des chercheurs, des juristes, des enseignants et des consultants.

Séminaire: Une comparaison des conceptions et des pratiques éducatives des parents français et vietnamiens pour leurs enfants

Le 24 mai 2016, le Centre de recherche « Genre et Société » a organisé un séminaire portant sur « Une comparaison des conceptions et des pratiques éducatives des parents français et vietnamiens pour leurs enfants ». Le conférencier était le sociologue Nguyễn Khánh Trung, chercheur au Centre de recherche et de développement de l’éducation IRED et enseignant de sociologie à l’Université ouverte de Ho Chi Minh ville. 

Entrer à l’université: analyse sociologique

 Le séminaire intitulé « Entrer à l’université sous l’angle sociologique » a été organisé le 28 avril 2016 par le Centre de recherche « Genre et Société ». Le conférencier était le sociologue Phạm Như Hồ. Pour commencer, le conférencier a manifesté son intérêt pour le phénomène du concours d’entrée à l’université au Viet Nam parce qu’il est très différent de l’Europe occidentale où il vit en Belgique. Au Viet Nam, les concours d’entrée à l’université sont organisés comme un phénomène de mobilité où sont mobilisées de nombreuses ressources : personnes, organisations, institutions professionnelles. Ce phénomène dure pendant plusieurs mois avant le concours, tandis qu’en Europe Occidentale, il se déroule normalement et n’est pas abordé par les médias.

ARTICLE

Les déterminants sociaux des inégalités de genre au Viet Nam

Résultats d’un projet de recherche de 2012 à 2015

Projet réalisé par l’Institut de recherche sur le développement social (Institute for Social Development Studies – ISDS) .

Traduction française :  Thái Thị Ngọc Dư, relue par Nelly Krowolski.